La pollution et le CO2


Les éléments rejetés par nos pots d'échappement se classent en deux catégories : 

  • les polluants, règlementés ou non, qui ont un impact direct sur la santé en s'attaquant au système pulmonaire par exemple. Ils sont à l'origine de nombreuses maladies et de décès prématurés.
  • les gaz à effet de serre ou GES qui n'ont pas d'impact direct sur la santé mais qui contribuent au réchauffement de la planète. Le plus connu est le CO2.


Le CO2 n'est pas considéré comme un polluant  en ce qui concerne les émissions de gaz des véhicules.

Certes, toutes ces substances ne sont pas issues de nos seuls pots d'échappement. Si l'homme par exemple émet du CO2 en expirant, il n'émet en revanche aucune particule, ce qui n'est pas le cas des voitures diesel.

Il existe de nombreux polluants à la sortie des pots d'échappement. Leurs concentrations dépendent du carburant, des systèmes antipollution embarqués, de notre conduite et de la consommation.  Les émissions de polluants peuvent par exemple tripler  en ville avec une conduite nerveuse et un moteur froid en pleine hiver.